Étude

Soins de santé : quand les parents se sacrifient

Soins de santé : quand les parents se sacrifient

Depuis 2 ans, la santé est revenue à l’avant de l’actualité et des préoccupations politiques. La crise sanitaire nous a rappelé à quel point notre santé, la santé de tous, est à la fois un impératif du bon fonctionnement de notre société et que la manière d’arriver à une bonne santé collective est une question éminemment politique.

Quelques mois avant le début de cette crise, la Ligue des familles avait décidé de consacrer le focus du baromètre au thème … de la santé ! De cette grande enquête quantitative auprès de nombreuses familles ressortaient des constats inquiétants : les familles ont du mal à se soigner, reportent leurs soins, renoncent à une visite chez le spécialiste, à l’achat de supports médicaux, ont du mal à payer les factures d’hôpitaux de leurs enfants, …

Le constat de la difficulté de l’accès à la santé peut concerner tous les ménages. Qu’est-ce qui fait la spécificité du rapport des familles à la santé ? Ce sont les soins des enfants qu’il faut ajouter à ceux des parents. Une addition des charges qui sont exclusives aux familles et qui produisent, on le verra, des conséquences uniques.

Ce panorama morose, la Ligue des familles voulait mieux le comprendre pour trouver des solutions. C’est le but de cette enquête, partir au cœur de la réalité des familles pour identifier au mieux les freins à l’accès aux soins de santé et proposer des solutions pour que chaque famille puisse se soigner sereinement.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Par exemple, pour vous éviter de devoir indiquer à nouveau vos préférences lors de votre prochaine visite.
Cookies