Analyse

Pour une réforme fiscale familiale

Comme à chaque fois, en pleine campagne électorale, la fiscalité est au cœur des débats politiques : impôts sur le travail, sur les revenus du capital, sur la fortune, TVA sur l’électricité… Une grande absente : la fiscalité familiale.

Et pourtant, notre modèle fiscal reste en grande partie imprégné d’une vision très traditionnelle de la famille – un couple marié avec enfants – et nataliste – plus la famille est nombreuse, plus les avantages fiscaux par enfant sont importants.

Alors que le système des montants augmentant avec le rang de l’enfant a été abandonné pour les allocations familiales, il reste d’application en fiscalité. Résultat : les familles d’un et deux enfants, qui représentent aujourd’hui 84% des familles, sont très peu soutenues fiscalement.

La Ligue des familles propose une réforme fiscale familiale permettant de mieux soutenir les familles d’un et deux enfants en octroyant un avantage fiscal identique pour chaque enfant (tout en préservant les droits acquis des familles de trois enfants et plus), et ouvre des pistes pour simplifier la vie des nouveaux types de famille et aller plus loin dans la modernisation de notre système fiscal familial.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Par exemple, pour vous éviter de devoir indiquer à nouveau vos préférences lors de votre prochaine visite.
Cookies