Étude

Les déplacements domicile - école secondaire en Wallonie

Enquête auprès de plus de 1000 familles

Cette étude consacrée à la mobilité des élèves de l’enseignement secondaire en Wallonie est effectuée par la Ligue des familles à la demande du Service public de Wallonie (SPW) Mobilité Infrastructures.

Le SPW Mobilité Infrastructures a constaté les impacts importants de la crise Covid-19 sur la mobilité, notamment une diminution de la fréquentation des transports en commun (-40% en 2020) et une pression sur les services aux heures de pointe scolaires, nécessitant le renfort d’autocars. Il a dès lors souhaité mesurer l’impact de la crise sanitaire sur les modes de déplacements des élèves de l’enseignement secondaire et connaître leur perception des éventuels aménagements ou mesures d’accompagnement mis en place aux abords des écoles dans ce contexte.

La Ligue des familles a ainsi mené une enquête auprès de 1077 familles wallonnes ayant au moins un enfant fréquentant l’enseignement secondaire. Avant même d’en venir à l’impact de la crise du Covid-19, cette étude est l’occasion de brosser le tableau de la mobilité des élèves et de leurs familles, mettant en avant leurs préoccupations et les contraintes personnelles et familiales des adolescents en la matière – un sujet qui reste peu investigué et abordé dans le débat public.

La Wallonie compte près de 750 000 enfants et jeunes de moins de 18 ans1 – ils représentent 20% de sa population. On comprend aisément que ces centaines de milliers de déplacements biquotidiens entre domicile et école constituent un élément crucial à examiner et à prendre en compte dans le cadre de la politique de mobilité de la Région, dont le gouvernement entend « tout mettre en oeuvre pour développer les alternatives à la voiture individuelle dans les déplacements » et « augmenter la part modale de la marche au minimum de 3 à 5%, celle du vélo de 1 à 5%, celle des transports en commun de 13 à 25% ».

Quels sont, pour les jeunes et leurs familles, les déterminants du choix d’un mode de transport pour aller à l’école ? Quels sont les choix posés selon les situations géographiques (milieu rural ou urbain, distance entre domicile et école), familiales (familles monoparentales, recomposées ou non), l’âge et le genre des enfants ? Quelle sont les appréciations des jeunes et de leurs parents quant aux modes de transports utilisés ? La situation sanitaire a-t-elle fait évoluer leurs comportements en la matière ainsi que les aménagements mis en place aux abords des écoles ? Sont-ils prêts à recourir davantage à des moyens de déplacements actifs (marche, vélo) et/ou plus écologiques, et en capacité de le faire ? A quelles conditions ? Cette enquête a pour but de répondre à ces questions.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Par exemple, pour vous éviter de devoir indiquer à nouveau vos préférences lors de votre prochaine visite.
Cookies