Étude

La future réforme des congés parentaux : comment répondre aux besoins des parents

Le système des congés parentaux est devenu un pilier de la conciliation entre la vie familiale et la vie professionnelle, et de l’égalité entre les femmes et les hommes.
Depuis toujours, la Ligue des familles consacre dès lors une partie importante de son action à l’amélioration des congés parentaux, plaidant pour qu’ils soient mieux rémunérés, plus longs, plus flexibles et répondent mieux aux besoins des familles. Elle ne manque pas de revendications sur cette question.
Le Gouvernement fédéral entend, dans le cadre de cette législature, réformer le système des congés. L’accord ne précise pas l’impact de cette réforme sur le nombre total de jours de congés.
Une vision globale et complète des congés existants pour les parents manque cruellement. Le service d’études de la Ligue des familles s’est donc lancé dans un recensement de tous les congés familiaux existants pour l’ensemble des pères et mères (salariés, indépendants, fonctionnaires de tous niveaux de pouvoir), afin de les connaître dans le détail, d’identifier les avantages et les insuffisances des différents dispositifs.
De ce travail de recensement, il ressort différents constats. Ceux de la complexité et du manque de transparence. Mais aussi du caractère profondément inégalitaire des congés tant en termes de revenus que de conditions d’accès. Le système contribue aussi à renforcer les inégalités de genre entre les femmes et les hommes et il est loin de couvrir les besoins des parents.
Nous avons dès lors identifié des mesures très concrètes ainsi que des pistes de réflexion pour faire évoluer nos systèmes de congés, et ce dans trois objectifs : agir pour simplifier et unifier les congés, pour plus de justice et d’harmonisation et pour mieux couvrir les besoins des parents. Un chapitre spécifique est enfin consacré aux congés familiaux comme levier majeur à activer en faveur de l’égalité entre femmes et des hommes.
Pour la Ligue des familles, une telle réforme ne peut en aucun cas se faire à la baisse, au détriment des droits acquis tant au niveau de la durée des congés que du montant des allocations. Le système de congés doit  être évalué et réformé dans une optique de meilleur soutien à la parentalité et d’égalité de genre.

 

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Par exemple, pour vous éviter de devoir indiquer à nouveau vos préférences lors de votre prochaine visite.
Cookies