Communiqué de presse

Réduire le coût de la crèche pour les familles aux plus bas revenus : une mesure très positive, dans l’attente d’une réforme plus vaste

Le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles s’est accordé sur une diminution du coût des crèches pour les parents bénéficiaires de l’intervention majorée (BIM) et réduction spécifique pour les familles monoparentales.

La Ligue des familles se félicite de cette décision. Ces mesures réduiront significativement le budget important que doivent consacrer les parents aux revenus les plus modestes à l’accueil de leur enfant en crèche. Il reste toutefois du pain sur la planche pour épauler toutes les autres familles.

Les crèches, un budget conséquent pour les ménages

La Ligue des familles demande depuis de nombreuses années une révision de la grille des prix demandés aux familles pour l’accueil de leur enfant en crèche. C’est que l’accueil de la petite enfance coûte cher aux parents dans notre pays : selon l’Unicef, sur 40 pays, le 1er étant celui où le coût de l’accueil de la petite enfance pour les parents est le plus bas et le 40e celui où le coût le plus élevé, la Belgique occupe une peu glorieuse 26e position. Selon le Baromètre des parents (sondage Ipsos), 21% des familles ne mettent pas leur enfant en crèche en raison du coût trop important pour le budget familial.

La diminution annoncée par la Ministre Bénédicte Linard, qui cible les parents les moins aisés sur le plan économique, est donc bienvenue pour les nombreuses familles dont le budget est compté, particulièrement dans le contexte actuel.

Un premier pas dans la bonne direction

La Ligue des familles appelle le Gouvernement à poursuivre l’effort entamé et à revoir l’ensemble des barèmes appliqués dans les crèches subventionnées. Cette révision de la grille tarifaire devrait conduire à rendre les prix plus accessibles aux bas et moyens revenus, sans toutefois s’accompagner d’une augmentation pour les autres familles.

Pour Damien Hachez, chargé d’études à la Ligue des familles, « On ne peut que se féliciter de voir le coût de la crèche diminuer pour de nombreuses familles particulièrement vulnérables sur le plan économique. Il s’agit d’un pas dans la bonne direction. Nous appelons le Gouvernement à poursuivre sur sa lancée en réalisant une réforme ambitieuse de la grille tarifaire au bénéfice des bas et moyens revenus, sans que cela ne pèse sur le prix payé par les autres parents ».

Rendre maintenant les crèches plus abordables pour l’ensemble des familles

La Ligue des familles appelle donc le Gouvernement à dégager des moyens complémentaires afin de poursuivre le plus rapidement possible cet effort en matière d’accessibilité à l’attention de l’ensemble des familles.

Contact presse :

Damien Hachez - d.hachez @l iguedesfamilles.be

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Par exemple, pour vous éviter de devoir indiquer à nouveau vos préférences lors de votre prochaine visite.
Cookies