Actualités

Allo maman, enfant bobo

La maladie d’un enfant, c’est l’imprévu numéro un pour les parents. Impossible à anticiper, ces petites et grandes maladies sont un vrai défi pour l’organisation parentale, qui s’en trouve souvent complètement chamboulée.

Vite, il faut s’arranger avec son employeur, annuler/déplacer des rendez-vous professionnels, appeler le pédiatre pour obtenir un rendez-vous rapidement, avertir l’autre parent et répartir les tâches avec lui, prendre contact avec un proche ou un professionnel pour organiser la garde de l’enfant durant les prochains jours…

Dans ce contexte, comment jonglent concrètement les parents face à ces difficultés ? Quels mécanismes de soutien existent, et sont-ils adaptés ? Dans sa nouvelle étude (largement relayée par RTL et l’Avenir), la Ligue des familles fait le point et propose des solutions concrètes.

On y découvre notamment que ces cinq dernières années, selon nos estimations, plus de 500 postes de garde-malade ont été supprimés, ce qui complique encore la vie des parents, confrontés à la saturation des services encore existants.

Parallèlement, aucun congé légal spécifique ne permet aux parents de s’absenter pour prendre soin de leur enfant malade, sans perte de rémunération. Selon notre Baromètre, à peine un tiers des parents (36%) bénéficient de congés enfants malades rémunérés prévus par leur employeur.

Dans ce contexte, et si la solution était de créer un congé « enfant malade rémunéré » pour tous les parents, leur permettant de s’absenter de leur travail, sans perte de rémunération, pour prendre soin de leur enfant ?

Pour en savoir plus
Les infos collectées sont anonymes. Autoriser les cookies nous permet de vous offrir la meilleure expérience sur notre site. Merci.
Cookies