Frédéric, a lancé un groupement d'achat à Namur

Frédéric, 3 enfants, Namur

Nous sommes cinq parents à avoir pris en mains la création d’un groupement d’achat pour le matériel scolaire. C’est compliqué à mettre en chantier. Faut-il mettre tout en commun ? Les commandes sont différentes d’année en année et d’un degré à l’autre… Nous n’avions pas non plus envie de compter les bics et distribuer à la rentrée cahier par cahier. Nous nous sommes tournés alors vers un fournisseur extérieur. Je ne vais pas rentrer dans le détail parce que ce serait trop long, mais la confection des listes en fin d’année a crée un vrai dialogue avec les profs qui ont eu le courage de remettre en question leur liste à partir de nos expériences parentales. Autre chose aussi : nous avons récupérer auprès du fournisseur 10% de la somme que nous avons dans l’extrascolaire. Prochain combat : interpeller la commune pour qu’elle embraye avec nous.