Édith interpelle les élus d'Yvoir

Édith, bénévole de la Ligue, Yvoir

En tant que mère et grand-mère, on peut agir comme citoyen de manière simple au niveau de son quartier, mais la Ligue apporte une autre implication. Ensemble, on peut aborder certains problèmes, comme celui de la mobilité. Concrètement, j’ai été interpellée par des parents de jeunes ados qui avaient des difficultés à se rendre à l’école par manque de transport. Il y a aussi le peu de garderies pour jeunes enfants qui est devenu un sérieux problème. Il n’y a pas toujours de grands-parents disponibles.
En janvier, nous avons fait une interpellation par rapport à la Déclaration de politique générale, à propos des coûts et des types de logements, de la mobilité et du handicap. On a une bonne écoute des politiques, mais ils sont parfois lents à la détente. La Ligue locale a aussi parrainé un sentier dans le cadre de sentiers.be pour améliorer la mobilité douce. Nous en avons choisi un qui permette l’accès aux poussettes ! J’ai toujours trouvé important de me consacrer à autre chose qu’à ma vie professionnelle, mais je me rends compte que les jeunes ménages n’ont plus beaucoup de temps à dégager à côté de leur boulot et cela me préoccupe.