Baisser le coût des crèches, mais sans l’augmenter pour les moyens revenus

17 juin 2022


La ministre Linard annonce mettre sur la table du gouvernement une proposition de diminution du coût des crèches pour les parents dont les revenus cumulés sont inférieurs à 4300€ net, tout en augmentant le coût pour les autres familles - le gouvernement n’affectant pas un seul euro à cette mesure.

Le coût de la crèche pèse lourdement dans le budget des familles et cette diminution du coût pour une partie importante des parents représenterait une avancée majeure, pour laquelle la Ligue des familles plaide de longue date. Toutefois, la Ligue des familles appelle le gouvernement à consacrer les moyens nécessaires à cette mesure et à ne pas en faire peser le coût sur les autres familles ! Ce n’est pas aux parents qui gagnent chacun 2150€ net de financer cette mesure en payant davantage la crèche de leur enfant.

Les parents pour lesquels le coût de la crèche augmentera risquent en outre de se tourner davantage vers les crèches privées, non subventionnées, qui leur coûteront moins cher. Cela aura pour effet de diminuer la mixité dans les milieux d’accueil de la petite enfance.

Il ne s’agit à ce stade que d’une proposition. La Ligue des familles appelle le gouvernement, avant toute décision définitive, à dégager les moyens à la hauteur de ses ambitions afin de ne pas augmenter le coût de l’accueil pour les autres familles.